Stopper une crise d'éternuement

Voilà le rhume des foins qui refait son apparition. Vous revoilà parti pour des rhinites à n'en plus finir, avec un nez qui coule comme une fontaine, des yeux qui larmoient, et des éternuements ininterrompus ! Avec ces 9 conseils, vous pourrez dire stop aux éternuements.

 

1 - Le stress au bureau

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le stress augmente les symptômes du rhume du foin : les hormones du stress stimulent les protéines qui sont responsables des réactions allergiques. Alors tâchez de rester zen, sans faire d'excès, et surtout évitez de travailler jusqu'à tard, le manque de sommeil renforçant encore ces symptômes !

 

 2 - Buvez moins d'alcool

 

Une étude danoise révèle que chaque verre d'alcool que vous consommez augmente de 3% le risque d'apparition des symptômes de la rhinite allergique. La levure et les bactéries contenues dans les boissons alcoolisées libèrent de l'histamine, qui est responsable des sympômes allergiques. Alors lorsque vous avez une rhinite, il est recommandé d'éviter de boire de l'alcool, au moins jusqu'à ce que les symptômes disparaissent.

 

 3 - Lavez votre linge

 

Si vous sentez que vos symptômes s'aggravent lorsque vous êtes au lit, il y a de fortes chances que vos draps en soient responsables, plus précisément les acariens qui s'y sont nichés. Pour éliminer complètement les acariens de vos draps, vous n'avez qu'une solution : lavez votre linge à 60% minimum. En dessous, ils ne disparaîtront pas totalement.

 

 4 - Les plantes

 

Tous les petits symptômes du rhume des foins, comme le nez qui coule, les yeux qui se mettent à piquer et la gorge à gratter sont plus forts lorsque vous êtes en présence de plantes comme les orchidées, le ficus ou les petits palmiers. En effet, la plupart des plantes les plus courantes dans les habitations contiennent dans leur sève un allergène qui se libère dans l'air et provoque des rhinites.

 

 5 - N'attendez pas d'être malade

 

Les médicaments anti-histaminiques sont nettement plus efficaces lorsqu'ils sont pris en prévention plutôt qu'en soin. Alors n'attendez pas d'être malade pour suivre votre traitement. Dès le début de la saison, si vous savez que vous souffrez de rhinite chronique, soignez-vous. Et si vous prévoyez un séjour à la campagne, commencez votre traitement plusieurs jours avant votre départ, pour que votre défense face aux allergènes soit plus efficace.

 

 6 - La piscine

 

N'oubliez pas que la piscine est remplie de chlore, et que celui-ci est très irritant autant pour la peau et les yeux que pour le système respiratoire ! Selon une étude américaine, après plus de 100 heures dans une piscine, les chances de souffrir de rhinite allergique sont multipliées par trois ! Si vous avez vraiment envie de prendre un bain, évitez les piscines couvertes, où le chlore peut difficilement s'évaporer.

 

 7 - La douche

Prenez l'habitude de prendre une douche dès que vous rentrez chez vous, ainsi vous éliminerez toutes les particules qui pourraient provoquer une allergie, et qui se sont déposées sur vous ou vos vêtements tout au long de la journée. Dans la même optique, enlevez vos chaussures dès que vous entrez et mettez les dans un placard, et en vous déshabillant n'oubliez pas de mettre tous vos vêtements dans votre panier à linge.

 

8 - Le comprimé avant de dormir

 

C'est le comprimé le plus important, car le plus efficace : en le prenant juste avant de dormir, vous lui laissez tout le temps de circuler dans votre sang, et ainsi il sera prêt à agir dès que vous serez réveillé. Or vous le savez bien, c'est au réveil que les symptômes du rhume ds foins sont les plus présents : vous avez droit à la totale en sortant du lit : nez comme un robinet, crises d'éternuements, yeux qui pleurent... grâce aux molécules du médicament qui auront circulé dans votre organisme, celui-ci sera renforcé et tiendra bon contre cette réaction matinale !

 

9 - La cigarette

 

Avec votre allergie, non seulement vous ne devez pas fumer, mais en plus respirer la fumée des autres est une très mauvaise idée ! En effet, le tabagisme passif augmente les symptômes autant qu'il les déclenche.

02/04/2012 31/03/2012 Rédigé par 123Mutuelles
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé
Le choix de votre mutuelle
Le choix de la mutuelle varie d’une personne à l’autre. Elle  dépend de l’âge, de la situation matrimoniale, la catégorie socioprofessionnelle, les besoins des différents membres de la famille ainsi que d’autres variables. Certains employeurs proposent à [...]
24/10/2012
Suivez-nous :
VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 1.0/5 (1 votant)
Stopper une crise d'éternuement, 1.0 out of 5 based on 1 rating

Poster un commentaire