Suivre son biorythme

Pour avoir la pêche, en faire plus sans pour autant être fatigué, bref, avoir un bon rendement sans être épuisée, suivez votre biorythme !

En respectant votre rythme biologique, votre corps fonctionnera à plein régime, sans effort. En effet, notre organisme fonctionne comme une horloge bien réglée, de façon totalement autonome, dépendant de la lumière.

Il suffit de manger, boire et dormir de façon régulière, au bon moment pour notre horloge biologique, pour que notre organisme soit prêt à se mettre en action.

Par contre, si nous ne respectons pas ces bons moments, et que nous désynchronisons notre rythme biologique, notre santé s'en ressent aussitôt : risque accru de cancer et de maladies cardiovasculaires, ou encore dépression.

Sans aller aussi loin, de simples petits contretemps peuvent entraîner une baisse du moral ou une prise de poids. Alors inutile d'en arriver là, mieux vaut écouter notre corps !

Le matin, rien ne sert de démarrer au quart de tour, au contraire, prenez le temps de démarrer en douceur : entre 5 et 7 heures du matin, notre corps fabrique du cortisol, l'hormone du stress. C'est le moment où notre organisme prépare son stock pour vous permettre d'affronter sans stress votre journée. C'est chose faite, et entre 7 et 8 heures, c'est au tour de l'adrénaline de monter.

C'est le moment de vous réveiller, et de prendre un copieux petit-déjeuner pour faire le plein pour la journée à venir. De 8 à 10 heures, n'essayez pas d'y aller trop vite : votre cortex commence à être stimulé, vos muscles à se chauffer. Considérez cette période comme votre période d'échauffement avant d'entrer véritablement en phase active, après 10 heures.

Là, votre corps autant que votre cerveau sont prêts à répondre à toutes les sollicitations. Puis vers 11 heures et demi, un petit coup de mou, bien naturel vu que vous avez utilisé une bonne part de vos réserves d'énergie. De plus, notre esprit se perd en rêverie toutes les heures et demi. Faites une pause de 5 à 10 minutes, détendez votre nuque si besoin, bref, faites tout sauf travailler pendant cette petite pause !

Puis, entre 12h30 et 14 heures, c'est la pause déjeuner. Vous avez très faim mais attention à ne pas manger trop lourd ! Un repas léger vous apportera toute l'énergie dont vous avez besoin, sans pour autant que votre digestion ne vous alourdisse.

Surtout, pas de sport pendant la pause déjeuner si vous voulez être efficace pendant l'après-midi ! De 14 à 15 heures, c'est la reprise des activités, tant intellectuelles que physiques, mais en douceur. Comme votre taux de cortisol est retombe, évitez les taches qui demandent beaucoup de concentration.

Ce n'est qu'après 15 heures que votre énergie reviendra. De 15 à 18 heures, vous aurez une pêche d'enfer, grâce à une remontée de votre glycémie.

Vous pourrez liquider une tonne de travail, mais n'oubliez pas de faire une petite pause toute les 90 minutes si vous voulez que votre cerveau fonctionne de façon optimale pendant toute cette période. Votre forme physique sera autant au top que votre mental : de nombreux athlètes ont remporté des médailles à cette heure.

29/03/2012 29/03/2012 Rédigé par 123Mutuelles
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé
Un réseau social pour les malades
On a tous déjà cherché sur internet des informations sur un traitement ou sur une maladie pour soi ou pour un proche. Mais dans la plus part des cas on tombe sur les traitements qui n’ont pas fonctionné ou sur des personnes pour qui le traitement n’a pas [...]
18/05/2012
Suivez-nous :
VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 0.0/5 (0 votants)

Poster un commentaire