Présidentielles : les propositions santé

Les candidats des élections présidentielles doivent relever de nombreux défis dans le domaine de la santé. Enfant pauvre des débats politiques, la santé traverse pourtant bien des difficultés : les dépassements d'honoraires sont de plus en plus courants, pratiqués parfois même au sein de l'hôpital public, la consommation de médicaments, qui était déjà élevée, atteint de nouvelles proportions, alors que le trou de la Sécu ne s'améliore pas et que de plus en plus de médicaments sont déremboursés, et avec comme résultat final de plus en plus de français qui renoncent aux soins.

Dans les petites villes, la population souffre d'un manque cruel de médecins, et la situation dans les urgences, complètement engorgées, devient critique. Pour répondre à tous ces besoins, les candidats devront réussir à jongler entre l'amélioration du service et l'état des finances publiques.

 

 

Contre la pénurie de médecins

 

Tous les candidats ont leur petite idée sur le moyen de repeupler ce qu'ils appellent “les déserts médicaux”. Tous, sauf un, ont choisi d'inciter les médecins à s'installer dans les zones qui manquent de médecins, plutôt que de les y obliger.

 

Nicolas Sarkozy propose que “le médecin qui s'installe dans une zone de désert médical, pour le même acte soit payé plus cher”, tandis que François Hollande est plus favorable lui à une “limitation” du nombre d'installations de médecins à honoraires libres dans les zones où il y en a déjà un bon nombre. Cette limitation serait faite après concertation, et aurait pour résultat que “personne en France ne soit éloigné d'un soin d'urgence de plus de trente minutes. Il prévoit également la mise en place de stages obligatoires dans les zones de désert médical pour les jeunes médecins.

Il est rejoint dans son idée par Marine Le Pen, qui elle-aussi veut pousser les jeunes docteurs à s'installer dans ces zones. Selon elle, le “maillage territorial de l'offre de soins” se doit d'être complet, mais seulement pour les français : l'aide médicale d'Etat pour les migrants clandestins doit être supprimée.

Toujours pour lutter contre la pénurie de médecins, Jean-Luc Mélenchon souhaite augmenter le nombre d'étudiants en fac de médecine, et abolir le numerus clausus, pendant que Nathalie Arthaud propose quant à elle de le “desserrer” et de créer des centres gratuits et ouverts en permanence.

Eva Joly propose aussi la création de maisons de santé pluridisciplinaires sur tout le territoire, et François Bayrou mise aussi sur les maisons médicales pour désengorger les urgences, et par la même occasion de créer des services médicaux de proximités en amont des hôpitaux, pour contrer la pénurie de médecins.

 

 

Contre les dépassements d'honoraires

 

Sur ce sujet, tous les candidats ont leur propre recette : Nicolas Sarkozy veut discuter avec les syndicats pour trouver un moyen de limiter les dépassements d'honoraires, et promet “de nouvelles réponses pour les dents et les lunettes” quand “nous serons revenus à l'équilibre”.

François Hollande a promis d'encadrer les dépassements et entend limiter les dépenses de médicaments, en ne gardant que les médicaments jugés efficaces, mais en les remboursant mieux.

Sur ce sujet, Marine Le Pen propose la même initiative, avec en plus une proposition de procédure de vente de médicaments au détail, comme cela se passe en Grande-Bretagne et au Canada.

François Bayrou souhaite créer un bouclier santé, pour ceux qui sortent des minima sociaux et ne bénéficient donc plus de la CMU. Il déclare également son engagement à lutter contre la surconsommation de médicaments.

Jean-Luc Mélenchon préconise le remboursement intégral à 100% des frais médicaux couvert par l'Assurance maladie, lunettes et soins dentaires inclus.

Pour finir, Philippe Poutou rêve d'une santé gratuite, ou toutes les prestations et tous les soins seront remboursés, une santé financée par les employeurs.

22/03/2012 26/03/2012 Rédigé par 123Mutuelles
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé
cabinet dentaire et prise en charge mutuelle
Sensibiliser ses patients à l’importance de souscrire une mutuelle dentaire L'une des parties du métier d'un cabinet dentaire consiste à conseiller au mieux les patients de la clinique. Aussi, face au constat de la baisse régulière et malheureusement tou [...]
03/03/2014
Suivez-nous :
VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 5.0/5 (1 votant)
Présidentielles : les propositions santé, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Poster un commentaire