Phytothérapie : la bourrache

On en entend de plus en plus parler, et ce n'est pas pour rien !

La bourrache nous réserve bien des surprises dans le domaine de la phytothérapie car elle renferme bien des vertus.

 

Ce sont ses fleurs bleues ciel et ses graines que l'on utilise pour se faire du bien.

Les fleurs de bourrache, que vous pouvez consommer en tisane, ou tout simplement en avalant une gélule, sont particulièrement efficaces pour lutter contre les rhumes et les affections bronchiques, ou si vous éprouvez des difficultés à uriner.

 

En effet, elles sont une source de mucilage du tanin, de potassium et de potassium, ce qui lui donnent des propriétés diurétiques, dépuratives, et aussi anti-inflammatoires. Avec la bourrache, vous viendrez autant à bout de vos voies urinaires enflammées que de toutes ces affections respiratoires que l'hiver nous fait subir ! Les graines de la bourrache, par contre, ne se consomment pas telles quelles : on en extrait une huile.

 

Les chercheurs ont découvert en effet que l'huile de bourrache était extrêmement riche en acide gras essentiel,

plus particulièrement en oméga-6. Il n'est plus nécessaire de vous rappeler à quel point les oméga -6 jouent un rôle important dans notre équilibre lipidique sanguin, ainsi que dans la prévention des maladies cardio-vasculaires !

 

Cette huile, est d'ailleurs très souvent associée à l'huile d'onagre (qui en contient toutefois moins) pour le traitement de la ménopause. Formidable huile de soin, lorsqu'elle est appliquée sur notre corps, l'huile de bourrache en capsules, vous permettra de retrouver toute la souplesse de votre peau, son élasticité, et éliminera tous ces tiraillements dû à sa sécheresse.

22/03/2012 02/03/2012 Rédigé par 123Mutuelles
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé
Vivre en résidence pour sénior
Aujourd'hui on vit de plus en plus vieux et on n'a surtout pas la même perception du 3ème âge. Celui-ci est maintenant autonome, les retraités sont encore jeunes pour y penser et il faut plutôt se préoccuper du 4ème âge où dans ce cas, il y a bien besoin [...]
22/04/2014
Suivez-nous :
VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 4.0/5 (1 votant)
Phytothérapie : la bourrache, 4.0 out of 5 based on 1 rating

Poster un commentaire