Le percholoroéthylène interdit de pressing

percholoroéthylène

Utilisé par les pressings, le percholoroéthylène est un solvant très volatil,

interdit aux Etats-Unis et au Danemark car étant un “cancérogène probable” selon l'OMS, qui le soupçonne de provoquer de sérieux problèmes rénaux, hépatiques et neurologiques. L'OMS a fixé une norme pour ce produit, soit 250 microgrammes par mètre cube, mais les riverains des pressing sont huit fois plus exposés.

Et le percholoroéthylène semble avoir déjà fait une victime : une niçoise de 70 ans, qui logeait au dessus d'un pressing, est morte en décembre 2009. L'autopsie a révélé la présence du solvant dans tous les organes, à part l'estomac.

Le gérant du pressing a été mis en examen en septembre 2011 pour “homicide involontaire” et “poursuite de l'exploitation d'une installation classée non conforme à la mise en demeure” mais pour l'instant il n'a pas encore été jugé. Ce jeudi 16 février, un collectif d'associations a pris contact avec le ministère de l'Environnement à ce sujet.

22/03/2012 01/03/2012 Rédigé par 123Mutuelles
Votre devis mutuelle
en 30 secondes
OuiNon
OuiNon
Vos données restent confidentielles
Payez moins chers vos frais de santé
cabinet dentaire et prise en charge mutuelle
Sensibiliser ses patients à l’importance de souscrire une mutuelle dentaire L'une des parties du métier d'un cabinet dentaire consiste à conseiller au mieux les patients de la clinique. Aussi, face au constat de la baisse régulière et malheureusement tou [...]
03/03/2014
Suivez-nous :
VN:F [1.9.15_1155]
Classement : 4.7/5 (3 votants)
Le percholoroéthylène interdit de pressing, 4.7 out of 5 based on 3 ratings

Poster un commentaire